Rechercher
  • Aurélie

Des nouvelles de Charlotte : cette 2ème FIV, c'est la bonne !


Charlotte, comme sa mère et sa grand-mère avant elle, vit la terrible expérience des fausses couches à répétition. Grâce à un caryotype, le problème est enfin identifié, elle est porteuse d'une translocation Robertsonienne. Cette anomalie chromosomique aboutit à la formation d'embryons qui n'ont souvent pas le bon nombre de chromosomes et ne sont pas viables. La meilleure option pour mener une grossesse à terme et éviter ces fausses couches est de passer par une FIV avec diagnostic pré-implantatoire. La première FIV de Charlotte lui permet d'obtenir de nombreux embryons mais après diagnostic, un seul est sain. Le test de grossesse après ce premier transfert est positif mais malheureusement le taux HCG cesse rapidement d'augmenter.



On t'avait quittée en janvier 2020 alors que tu débutais ta deuxième stimulation ovarienne, où en est-tu aujourd'hui dans ton parcours et quel est ton état d'esprit ?


Au mois de Janvier 2020, j’ai fait ma deuxième stimulation et j'ai trop répondu aux traitements. J’étais à la limite de l’hyperstimulation. Les médecins n’ont pas souhaité me mettre en danger en faisant un transfert frais et ont préféré congeler les deux embryons que nous avons obtenus. 


Suite à un changement de protocole sur l’analyse des embryons et le retour de mon cycle qui s’est fait trop tôt, le transfert a été décalé au mois de mars. J’ai commencé les traitements pour me préparer au transfert. Le jeudi 12, j’ai fait mes contrôles à l’hôpital et on m’annonce dans l’après-midi que le transfert sera fait le vendredi 20. Le soir même, le Président annonçait le confinement et le lendemain, la biologiste me téléphonait pour me dire qu’on stoppait toute activité et donc que le transfert était annulé.


J’ai fait mon transfert de deux embryons le 4 juin car mon cycle est tombé pile poil avec la reprise de mon centre de PMA. Je suis donc enceinte actuellement de 8sa+3 (NDLR: au moment de l'entretien, le 15 juillet 2020).

Nous sommes, suite à notre parcours, très prudents sur cette nouvelle grossesse. En effet le début n’est pas facile car j’ai un décollement du placenta et je suis alitée. 



Est-ce que les médecins t'ont proposé un protocole différent pour cette 2ème FIV ?


Pour ma deuxième FIV, les médecins ne m’ont pas proposé un autre protocole car j’avais très bien réagi au premier. La seule différence a été dans l’analyse des embryons qui a été faite à J5 au lieu de J3-4 lors de la première. Mes embryons ont également été analysés avant d’être congelés alors qu’à la première ils avaient été analysés après.


Ils m’ont également proposé de faire une séance d’hypnose juste avant le transfert pour me détendre. Ils font actuellement une étude sur le taux de réussite d’un transfert après une séance d’hypnose.



Est-ce que de ton côté tu as mis en place de nouvelles choses (suivi psychologique, médecines douces, changement dans tes habitudes...) ?


De mon côté je n’ai rien changé. J'étais juste plus détendue car je n’avais pas le stress d’être sur la route n’ayant plus mon poste de commerciale. J’ai juste fait la veille du transfert une séance chez mon ostéopathe.


Tu parlais dans le podcast du manque d'humanité de ton médecin généraliste et de ton gynécologue ainsi que du manque de suivi de la part du centre de PMA à l'issue de ta première FIV, qu'en est-il aujourd'hui ?


Depuis que j’ai parlé à mon gynécologue, il est beaucoup plus attentif et à l’écoute quand je lui parle. Par exemple, quand je suis allée à mon échographie de datation, il voulait me donner rdv pour dans un mois. J’ai refusé et demandé que le rdv soit dans quinze jours. Il m’a donc donné rdv deux semaines plus tard !


Par contre, à chaque fois qu’il me voit, il me reparle du fait que je n'étais pas contente et que c'était de leur faute si j’ai fait une quatrième fausse couche (même si je ne lui ai jamais dit cela...). Je pense que j’ai dû toucher un point sensible. Mais il fallait que je lui dise que je ne m’étais pas sentie écoutée. 


Quant à mon médecin généraliste, lorsque je l’ai revu après ma fausse couche, elle n’a pas su quoi me répondre à part « ha! »... Je trouve qu’il y a un vrai problème de décharge avec les médecins. Chacun se renvoie la balle... bref, c’est un autre débat. 


L’hôpital a de nouvelles têtes également au sein du service et pour ma deuxième FIV je les ai trouvé beaucoup plus bienveillants et à l’écoute. J’ai même un suivi après le transfert... ce que je n’ai pas eu lors de la première. 



142 vues

©2020 by Alors C'est Pour Bientôt ?

  • ACPB sur Spotify
  • ACPB sur Google Play
  • ACPB sur Pocket Cast
  • Alors C'est Pour Bientôt sur Castro
  • Alors C'est Pour Bientôt sur Stitche
  • Alors C'est Pour Bientôt Soundcloud
  • Alors C'est Pour Bientôt sur Player
  • Alors C'est Pour Bientôt Overcast