INTERRUPTION MÉDICALE DE GROSSESSE (IMG)

Retrouvez ici tous les épisodes traitant d'interruption médicale de grossesse (IMG).

  • S02 E08

    Julie : semeuse de lumière sur le chemin du deuil périnatal

    Julie a vécu 4 grossesses dont deux IMG dues à une anomalie génétique autosomale récessive, une mutation en somme, très rare dont elle et son mari sont porteurs. Entre deux expériences très difficiles autant psychologiquement que physiquement, Julie tombe enceinte et accouche d’une petite fille, Olivia, aujourd’hui âgée de 5 ans. Si l’histoire de Julie est triste, sachez bien que Julie est animée par une énergie impressionnante et fait preuve d’une bienveillance incroyable envers la communauté des parents qui ont vécu le deuil périnatal, et qu’elle ne veut pas vous faire pleurer. Julie est aussi la créatrice du compte communautaire sur Instagram “À nos étoiles”, qui partagent témoignages, informations pratiques et textes de lois afin d’aider les parents d’enfants partis trop tôt à vivre ces épreuves suffisamment compliquées. Depuis Julie et son conjoint ont compris que la PMA pourrait les aider à éviter la transmission de la combinaison de leurs patrimoines génétiques, et ont décidé de se rendre en Espagne pour une FIV avec don de gamètes. Malheureusement, si cette fois-ci tout semblait bien parti, Julie subit une fausse couche tardive. Pour le moment, elle se concentre donc à apporter du soutien autour d’elle, et vit pleinement cet apprentissage d’un éventuel renoncement à la vision de la famille dont elle rêvait. Malgré toutes ces épreuves, vous le verrez, Julie vous apporte de la lumière qui j'espère vous aidera à avancer si vous aussi vous êtes passés par la case injuste du deuil périnatal.

  • S01 E22

    Alice & Thibault : paranges de Guillaume, translocation génétique déséquilibrée et une nouvelle grossesse en plein confinement

    Aujourd’hui, nous prenons la direction de Lyon pour rencontrer et découvrir l’histoire du premier couple de Alors C’est Pour Bientôt, et je suis très heureuse qu’il s’agisse de Alice et de Thibault. Tous deux âgés de 26 ans, ils viennent me raconter leur parcours pour devenir parents. Nous parlons ainsi de la premier fausse couche et des violences obstétricales dont Alice a été victime, puis de sa seconde grossesse qui arrive tout de suite après. Malheureusement, lors de la première échographie, on observe une clarté nucale très épaisse, mais le médecin en charge du suivi n’est pas très inquiet malgré tous les signes qui semblent pointer vers de grosses complications. Apres une attente très longue et un médecin qui ne prend pas tout ça très au sérieux, un DPNI (le dépistage de 2ème intention de la Trisomie 21 par méthode non invasive) et une amniocentèse, la généticienne leur annonce, à plus de 6 mois de grossesse, que le petit Guillaume, qui est pourtant si actif dans le ventre d’Alice, est porteur d’une translocation génétique déséquilibrée. Le mot est enfin prononcé : il faut faire une IMG, une interruption médicale de grossesse. Alice et Thibault me racontent avec beaucoup de bienveillance et d’émotion leur histoire, et comment ils célèbrent ce petit être Guillaume, et comment ils attendent la petite Helena, qui est venue se nicher au creux du ventre d’Alice quelques semaines à peine après cet accouchement si difficile. Maintenant, Alice et Thibault vivent la fin de cette nouvelle grossesse en plein confinement, encore un nouveau défi, mais Helena se porte à merveille et c’est ce qui compte. 

  • S01 E16

    Marine A. : reconstruire sa famille après une interruption médicale de grossesse

    Rencontrer des difficultés pour devenir parent, personne ne l’anticipe, mais mon invitée du jour, elle, a pris son temps avant de se décider à commencer les “essais bébé” car elle avait cette peur viscérale que son bébé ne soit pas en bonne santé. Finalement, après quelques mois d’essais et en rentrant d’un voyage en amoureux à Venise, la surprise : la voilà enceinte. Une grossesse épanouie, pleine d’amour envers ce petit garçon qui grandit en elle. Et puis, un jour d’octobre, lors d’un weekend à Bordeaux, rendez-vous chez le médecin qui suit son mari depuis tout petit : le bébé souffre d'une grosse malformation cardiaque. Marine et Renaud se retrouvent à devoir prendre une décision aussi simple que complexe : accompagner la fin de grossesse en soins palliatifs ou terminer la grossesse à 24 semaines. Dans l'épisode d’aujourd’hui, nous discutons de cette grossesse terminée trop tôt, de l'après et de comment on se reconstruit et on se rabiboche avec sa propre conception de la famille. Allez, je ne vous en dis pas plus et je vous présente la douce Marine.

©2020 by Alors C'est Pour Bientôt ?

  • ACPB sur Spotify
  • ACPB sur Google Play
  • ACPB sur Pocket Cast
  • Alors C'est Pour Bientôt sur Castro
  • Alors C'est Pour Bientôt sur Stitche
  • Alors C'est Pour Bientôt Soundcloud
  • Alors C'est Pour Bientôt sur Player
  • Alors C'est Pour Bientôt Overcast